Accueil
Règlement
Création de son PJ
Point d'influence ?
Prédéfinis
Contexte&Histoires
Géo-politique
Compétences
Groupes et Factions
Avatars libres
Partenaires
Crédits
Retour au forum



Groupes Factions

La société d'Ishtar, comme toute société humaine, est bel et bien hétérogène. Des pauvres, des riches, des éduqués ou des criminels élevés par les rues... Peu importe qui vous êtes, vous pouvez certainement être qualifié en fonction de votre entourage et de ce que vous faites dans la vie. Le choix d'une classe sociale n'a aucune incidence particulière sur vos pouvoirs sur vos allégeances ou opinions. Les classes sociales correspondent aux groupes (colorés) du Forum et sont là plutôt à titre indicatif, n'engageant à rien.
politiciens

Sénateurs, gouverneurs, magistrats, conseillers,... N'importe quel personnage oeuvrant pour changer ou contrôler un territoire quelconque pourra se retrouver ici. Il va de soi que la politique est plus accessible à la noblesse ou, au moins, aux personnages les plus riches. Cela dit, nous pourrions retrouver ici les espions et les informateurs des-dits riches et puissants...


intellectuels

Magiciens, scientifiques, chercheurs, étudiants, guérisseurs de l'Ordre Saint Dietrich, artistes, écrivains, scribes, enseignants,... ainsi que les rares religieux. Vous n'êtes pas obligé d'appartenir à ce groupe pour pratiquer la magie, mais il est clair que la plupart des mages d'Ishtar se retrouvent au sein des Universités et donc aussi ici...


marchands

Vous êtes le citoyen au centre de cette époque, l'un des innombrables commerçants ne rêvant que d'une seule chose : sa propre Maison Marchande... A moins que vous n'en ayez déjà une ? Bref, du petit commerçant au magnat banquier, c'est par ici.


citoyens

le terme désigne bien sûr toute personne vivant à Ishtar, sous l'autorité impériale. Tout humain ou géno est susceptible d'être citoyen, à moins d'être un esclave. Dans ce dernier cas, il n'est que la propriété d'un citoyen. Alors... Artisan ? Ou aristocrate profitant de la vie, sans s'engager dans un milieu particulier plus que dans un autre ? Prostitué(e) ? Vendeur de chaussures ? Barman ? Au choix.


combattants

Toutes les forces armées disponibles en Ishtar, du mercenaire ou brigand le plus vil au plus fanatique des inquisiteurs impériaux. Bien entendu, le plus souvent, nous retrouverons ici les gardes impériaux, assurant l'ordre sur le territoire de l'Empire, mais aussi autres militaires (géno ou non) ainsi que les hors-la-loi. Ce groupe est pour vous si vous passez le plus clair de votre temps à vous battre ou faire usage de votre force.


criminels

Trafiquants, voleurs, déserteurs, terroristes, anarchistes,... Toutes les personnes qui n'ont pas envie de croiser des gardes et finir en tant que sujets de tests à Exodum. Bien entendu, vous avez le droit de comploter contre l'Empire, même faisant partie d'un autre groupe. Mais si vous ne faites rien d'autre, vous devez adhérer aux Criminels.


esclaves

L'esclavage est de nouveau à la mode, en Ishtar. Tout le monde est au courant que la plupart des esclaves sont des génos conditionnés pour obéir et servir. D'autres sont "purs" n'ont subi aucun traitement et disposent de leur libre arbitre... Néanmoins, comment désobéir à long terme, alors que vous appartenez à quelqu'un ? Acceptez-vous votre sort ? Êtes-vous bien à votre place, dans le palais de votre maître ? Ou alors attendez-vous seulement une occasion pour vous échapper et combattre l'ordre établi ?
Même le plus grand souverain ne peut régner sans soutien. Notre trône est posé sur une montagne hiérarchique.

- Empereur Garret II Walhgren, s'adressant à ses enfants


Le Saint Empire d'Ishtar occupe actuellement tout le Contient, conquis il y a plus de mille cinq-cent ans par les ancêtres de l'Empereur. En plus de cela, l'Archipel Nord appartient également au vaste état humain. Le tout ne fonctionne que grâce à une coordination, relative mais suffisante, entre de multiples factions œuvrant pour le bien de tous et la gloire de l'Empire.

Votre personnage peut aisément faire partie de plusieurs organisations, sans toutefois qu'il y ait un conflit d'intérêts. Il peut également commencer le jeu sans allégeance officielle particulière.

- Famille Walhgren : le Saint Empereur Ezhekiel IV, dont personne ne prononce plus le nom, et sa famille proche. Au-dessus de toutes les lois, à même de prendre le commandement n'importe où ils se rendent. Dotés de pouvoirs extraordinaires, grâce à leur sang béni, ils surpassent la plupart des simples mortels. Si Sa Majesté l'Empereur passe le plus clair de son temps à mener ses recherches, coupé du monde, son frère cadet, le Grand-Duc Maximilien Walhgren est le Régent impérial, chargé de la gestion des affaires civiles de l'Empire. Il est également l'homme fort du régime en place. Accessoirement, il a le don de se téléporter à vue, d'une simple pensée.
Les trois enfants du souverain sont aussi des personnes au-dessus de la normale.

La Princesse Héritière Lysandre est destinée à devenir la Sainte vivante, menant les humains vers un avenir plus glorieux. Enfermée au Palais impérial, elle seconde son Père et côtoie uniquement la plus haute noblesse pour apprendre à gérer celle-ci.
Ses deux frères cadets sont de jeunes hommes intelligents et talentueux. Le plus âgé, Laurenz, est le gouverneur de l'Archipel Nord, commandant en chef des armées actives de l'Empire. Le plus jeune, Ludwig, au caractère plus doux, a décidé d'entrer dans l'Ordre de Saint Dietrich, afin d'aider les plus démunis. [Jouables : Maximilien et les deux jeunes princes (PP)]

- Armées de l'Empire : les soldats, humains, expérimentaux, hybrides, mécaniques, machines de guerre, véhicules et toute autre chose pouvant servir la cause de l'Empire par la force plutôt que par l'intellect. Outre le fait qu'il est nécessaire de maintenir l'ordre au sein de la Capitale et des Provinces, une puissance militaire bien en place empêche la République Sérénissime de Solmar de nuire aux intérêts d'Ishtar. Les légions d'élite de soldats disposant d'armes biologiques qui n'ont conservé que peu de leur humanité, à savoir son côté le plus abject, se tiennent prêts en permanence, dans leur forteresse de l'Archipel nord. Cela dit, les citoyens de l'Empire ont le droit de côtoyer un visage plus juste et moins violent des Armées : la Garde impériale, chargée de l'ordre, partout sur le Continent.

Bien que ne faisant pas partie de l'Armée, la guilde des traqueurs est parfois appelée par la garde pour des missions délicates ou lorsqu'ils sont en sous effectifs. C'est un groupe de mercenaire, dirigé par Telemyah Atsuko. La particularité de ce groupe est qu'il est composé exclusivement d'artilleurs et d'archers. Chaque membre officiel des traqueurs reçoit la possibilité de se faire modifier via Exodum pour parfaire sa vision.

- Les Universités : temples du savoir technique et de la connaissance magique, elles sont au nombre de trois, chacune disposant de sa propre infrastructure indépendante. Si leurs membres, apprentis comme dirigeants, aiment garder leurs secrets, la volonté des Empereurs a toujours été de les forcer à collaborer pour le bien du Progrès. Le résultat n'est pas toujours parfait, mais cela se fait.

Les Universités sont commandés par des Collèges, assemblées d'une dizaine de Magister, experts dans divers domaines principaux de l'Université. Tous, répondent devant les plus hautes autorités de l'Empire, à savoir l'Empereur lui-même et son Régent. Eux-mêmes commandent aux filiales diverses et variées dans les Provinces.

Exodum : le légendaire laboratoire génétique est désormais une structure ancienne et particulièrement utile en Ishtar. Surnommé "Université de la Vie", il met au point de nouveaux soldats, esclaves, traitements, prothèses et améliorations pour toute créature vivante pouvant les obtenir. La magie du sang et sa capacité à remodeler la chair y connaît un certain succès.

Architectura Templi : ayant son siège au sommet d'un rocher, sorti du sol par son fondateur, en plein dans les quartiers pauvres de la Cité Impériale, cette université est regroupe des rhétoriciens, penseurs et ingénieurs, ainsi que mages de la Terre et des domaines similaires. On y forme tant des orateurs que des artisans. Sa bibliothèque est la deuxième la plus grande de tout l'Empire.

Libris Umbra : la Grande Bibliothèque, le monastère des arts martiaux, jaloux gardiens du savoir et de la maîtrise des ombres. Libris Umbra forme les inquisiteurs impériaux, les assassins dévoués à l'Empereur ainsi que des mages de l'Ombre, source de toute énergie. La plupart des chroniqueurs ou historiens sont également sortis de cette Université, sans oublier de nombreux mages du sang, spécialistes du contact avec les morts. Malgré sa richesse incommensurable, cette Université est celle qui possède le moins de membres encore en vie.

- La Noblesse d'Ishtar : les riches et les privilégiés de l'Empire, les vieilles familles dont les ancêtres étaient des seigneurs de la guerre combattant aux côtés des premiers Empereurs. Pour beaucoup dotés de pouvoirs mentaux, les nobles occupent toujours la plupart des postes liés au pouvoir administratif d'Ishtar. L'Empire étant divisé en Provinces, elles-mêmes en fiefs, les seuls propriétaires terriens sont encore les gens ayant le sang bleu.

Jalousement, ils gardent entre eux le pouvoir et l'or qu'ils peuvent, préférant éviter de se mêler au peuple. Détenteurs de richesses depuis des dizaines sinon centaines générations, certains ont décidé d'investir dans le Progrès. Depuis longtemps déjà, personne ne considère cela comme indigne d'un aristocrate. D'ailleurs, les Maisons Marchandes du Wu Zang en sont l'excellente preuve. Il est parfaitement possible de marier les traditions et les avancées technologiques, sociales et économiques. Quoi qu'il arrive, le pouvoir reste entre les mains des mêmes personnes.

- Les Génos : ce mot de langage courant désigne généralement toute personne ayant été altérée par les sciences d'Exodum. Il s'applique tant aux esclaves transformés en machines obéissantes qu'aux soldats dévoués de l'Empire, renforcés par la Science. Cela va jusqu'aux nobles et autres riches qui améliorent leur corps dans l'espoir qu'il dure plus longtemps. Pour l'instant, la vie éternelle est un rêve flou et éloigné. Mais qui ne voudrait pas pouvoir soulever des rochers, respirer sous l'eau, voler de ses propres ailes au sens propre,... ?

- Les esclaves : puisque nous y sommes... Quelque soit le progrès fait par l'Empire, l'esclavage reste ancré dans les mentalités. La plupart des Objets surpuissants fut remplacée par des machines. Ainsi, les esclaves sont quasi définitivement devenus des serviteurs de plaisance, corvéables à merci et devant une obéissance aveugle à leurs maîtres. Pratiquement tous sont des génos, conditionnés pour obéir d'une ou autre façon, altérés pour être beaux, doux au toucher. Beaucoup reçoivent même une éducation supérieure à celle de leurs propriétaires pour pouvoir servir ceux-ci de leur mieux.

- Culte de l'Empereur : l'idée que l'Empereur en titre devrait être adulé comme un être supérieur n'est pas neuve. Elle ne connaît qu'un succès relatif et n'est généralement partagée que par des gens trop simples pour s'appuyer sur la Science ou par ceux qui ont pu voir le Saint Souverain de leurs propres yeux. Si un jour, Ezhekiel IV vous fait une grâce ou accorde une faveur, il y a beaucoup de chances que vous en soyez affecté à vie.
En parallèle, un groupe de personnes de la plus grande importance et à l'influence rare, se réunissent sous ce nom pour veiller aux intérêts de l'Empire et à la survie des Walhgren. Certains racontent que le Grand-Duc Maximilien préside actuellement le Culte...

- Renégats et Hérétiques : faction dépourvue de structure unique, divisée en une multitude de groupuscules, plus ou moins importants et implantés à divers niveaux de pouvoir et d'importance. Ils regroupent toutes sortes de gens, depuis les penseurs s'interrogeant sur le système politique (ou autre) le plus efficace, jusqu'au anarchistes faisant exploser des orphelinats.

- Criminels : à ne pas forcément mettre dans le même sac. Ils ne veulent aucun changement, pour la plupart. Tout ce qui les intéresse, c'est le profit. Il doit être grand et rapide. Seules les marchandises et services illégaux rapportent aussi bien. Vente d'armes, de drogues, assassinats, vols, extorsion... Il y a toujours de quoi faire, dans les rues d'Ishtar.

Parmi les groupement criminel, notons " Ligue de la Tangente", dirigée par Marken Willmar. Il s'agit d'un groupe de mercenaires qui ferait un peu près tout pour de l'argent. La particularité de cette organisation est qu'ils ont tous subit une modification qui leur permet de voir dans le noir. Particulièrement pratique. Pour plus d'infos, consultez la fiche du chef de la Tangente

Autre organisation très connue dans les bas-fonds : L'entreprise Eros, un réseau de prostitution, principalement, qui n'hésite pas à dealer de la drogue et à se faire prêteur sur gage quand ça l'arrange. Si vous vous y risquez, assurez vous de pouvoir rembourser car Eros, le chef de ce réseau n'est pas un grand généreux. De plus, il a dans ses petits papiers des personnes haut placées, tel que l'un des sénateurs du Hellwig : Kris Dorn, à qui il vend de la drogue. Pour plus d'informations, voyez la fiche d'Eros. Toutes les personnes sous ses ordre (putes comme gros bras) ont un tatouage qui démontre leur appartenance à Eros.

- Les guildes : souvent rattachées aux Maisons Marchandes, mais aussi indépendantes, les guildes sont les organisations appliquant un credo unique.

Un contrat doit être respecté.


Et cela à tout prix et par-dessus tout. Il s'agit de véritables entreprises de conseil en termes de lois et de commerce qui proposent des services allant de la médiation à la persécution officielle des débiteurs. Vous pouvez vous adresser à une guilde pour qu'elle vous aide à conclure une affaire et conserve une copie écrite de tout accord passé entre deux parties. Si l'une d'elles refuse de réaliser sa part du marché ou se retrouve dans l'incapacité de le faire... Paix à son âme. La rumeur prétend que seule l'Inquisition impériale est à même de mieux s'occuper d'un client récalcitrant...

Ainsi, il s'agit d'un mélange savant de bureaucrates et diplomates ainsi que de gros bras, plus ou moins fourbes et subtils dans les moyens utilisés. Beaucoup de guildes ont des relations privilégiées avec la garde impériale et derrière chacune se cache un protecteur plus ou moins puissant. La célèbre guilde de la Maison Marchande Wu Zang est sans doute l'une des plus réputées. Il va de soi que si vous parvenez à acquérir la gratitude d'une guilde, vous pouvez être certain qu'une faveur digne de ce nom vous sera accordée sans discussion.

- Anti-géno : souvent appelés "puristes", ces hommes et femmes partent du principe que la pureté du corps humain est quelque chose à préserver. Longtemps ignorés par le pouvoir, ils prennent de l'importance. Certains ne sont que des intellectuels, artistes ou encore philosophes, parlant d'éthique et de l'oeuvre de la Nature qu'Exodum bafoue sur ordre impériale.

D'autres sont de violents activistes, déterrant d'antiques préceptes de l'Eglise de l'Ombre et s'attaquant à tout géno, fut-il esclave, à la première occasion. Il se trouve même des fous tentant de détruire ou saboter les installations scientifiques d'Exodum. La garde doit souvent faire face à ce genre d'agression et un climat d'insécurité se fait sentir pour tous les génos. Paradoxalement, les esclaves, objets ayant une valeur marchande importante, sont plus rarement agressés que les citoyens libres. Les frais liés à la mort d'un objet vivant sont exorbitantes, alors qu'il est toujours possible de faire peur aux victimes et aux familles libres.

C'est avec les anti-géno que le racisme fait sa grande entrée dans les moeurs d'Ishtar.

- Inquisition : l'organisation, vieille de deux mille ans, a bien changé depuis le début du Quatrième Âge Impérial. Division semi-officielle, l'Inquisition a toujours été là pour défendre la Foi, éradiquer les ennemis de l'Ombre et de l'Empire, par la même occasion.

Ezhekiel Ier lui donna une dimension nouvelle. S'appropriant le titre de Haut Prêtre, il relégua le religion au second plan et lâcha les assassins et espions entraînés aux arts martiaux et magiques, sur ses ennemis plus personnels. Il dût, notamment, faire face à la réglementation de la Science. Certains chercheurs n'avaient pas à l'esprit l'intérêt d'Ishtar et vendaient des inventions meurtrières aux terroristes, particulièrement nombreux et audacieux à l'époque. L'Inquisition a taillé le monde universitaire selon les désirs des souverains successifs.

On l'appelle parfois la Guilde Impériale ou la Guilde Walhgren. Elle n'est soumise à aucune autorité militaire ou aristocratique autre que la famille impériale elle-même. Un inquisiteur, muni d'un mandat signé par un parent proche de l'Empereur, a toute autorité pour accomplir sa mission. Souvent, elle se limite à un assassinat discret et très ponctuel, parfois à une longue campagne d'espionnage, même au sein d'une Maison Marchande ou de l'armée impériale.

Les terroristes, déserteurs, renégats universitaires, anti-géno,... Tant de cibles potentielles pour cette petite, mais puissante, organisation qui répond encore, dans une mesure symbolique, devant le Collège de Libris Umbra, l'Université formant les inquisiteurs. Héritière intellectuelle de l'Eglise de l'Ombre, cette Université dispose de tous les moyens pour former des guerriers conservateurs protégeant le système de toutes leurs forces.

Actuellement, les inquisiteurs travaillent majoritairement pour le compte du Grand-Duc Maximilien Walhgren, Régent impérial et du Duc-Gouverneur Laurenz.