Partagez | 
 

 Abraham Ciphol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Comte

avatar

• Fiche : Escroc financier de haut rang.
• Messages : 16
• Points d'Influence : 120
• Age : 26
• Esclave de : Du temps qui passe...
• Protecteur : L'Or de la Guardia Bank

MessageSujet: Abraham Ciphol   Jeu 3 Jan - 14:42



Nom : Ciphol
Prénom : Abraham - mais personne ne l'appel comme ça, même pas le narrateur -.
Surnom : Comte Ciphol
Âge : 67 ans
Titre : Comte Ciphol, Président de la Guardia Bank
Origine : Frickwitch
Orientation sexuelle : Bisexuel, mais cela n'a plus d'importance.
Groupe : Marchands
Factions : La noblesse d'Ishtar, Guardia Bank(en tant que maison marchande/banque ?)



Vous [350mots]

C’est un vieil homme , incarnant un parfait équilibre entre la force et la faiblesse. Il peine à marcher, mais il respire l’argent à plein nez. C’est un homme qu’on « écoute », qu’on peut aller jusqu’à craindre si on se perçoit comme son ennemi. De ce tragique paradoxe entre puissance et déchéance, matérialisée par son dépérissement, naît sa souffrance. Il a peur. Bientôt il devra partir, mais il ne pourra emporter avec lui sa banque, sa raison d’être. Chaque jour, il se voit mourir davantage. Les jeunes vautours rôdant autour de lui, le lui rappelle un peu plus. Pourtant, Ciphol se montre inflexible, toujours si fidèle à lui-même. Une manière de se rassurer, très certainement, l’espoir que l’on a encore du temps… Il aime se montrer fort, ou plutôt il aime que l’on se dise qu’il est toujours le même : le puissant magnat de la finance industrielle.

A l’époque, on le disait à la fois sans scrupule et talentueux. Deux atouts, qui naturellement en ce monde, ne pouvait qu’engendrer, un homme puissant. Mystérieux mais attirant, voire captivant, il avait cette faculté de pouvoir faire rêver les gens (cf. compétence Charisme). On le définissait dans le milieu comme un homme fort et impitoyable mais comme un visionnaire, ce qui avait su redynamiser les activités de la banque. A ce titre, Ciphole est vu comme un brillant financier, un brillant investisseur plutôt, à la pointe du futur. Si on reconnaît volontiers qu’il est un puissant magnat de la finance, lui-même ne s’est jamais vraiment poser la question du pourquoi. Il a donné sens en sa vie de cette manière, mais ce n’était qu’un choix qu’il a opéré parmi tant d’autres. C’est un esprit relativiste et sceptique, mais qui a su vaincre son angoisse existentielle en menant à bien les affaires du groupe. Maintenant qu’il allait devoir les confier à un autre, qu’allait-il bien devenir ?



Opinions et convictions [200mots]

Fatalement, Ciphol respecte une morale assez simpliste : celle de ne pas en avoir. Non, aucun principe éthique quel qui soit, ne devait interférer dans la réalisation de son destin. Mentir, tuer, massacrer… pourquoi se passer de ces moyens si cela nous profite ? Ses amis d’un jour deviennent donc ses ennemis du lendemain, en fonction de la « conjoncture », du « moment » soit dit en passant, opportun. Ciphol vit uniquement dans le but de son bonheur. Tout ce qui peut l’aider à tendre vers ce but, est son ami. L’inverse est son ennemi. Les données du quotidien, fonction de son bonheur, changeant constamment, elles permettent à l’ami de devenir l’ennemi ainsi que le contraire.

A l’heure actuelle, il est plutôt proche du milieu universitaire et du pouvoir impérial, comme banque d’investissement privilégiée. Ses ennemis seraient alors ses concurrents directs, le mouvement anti-génos, les conservateurs et tous les illuminés souhaitant un quelconque renversement du pouvoir.

C’est évidemment une figure incontournable dans le monde industrialo-politique. Bien entendu, il entretient aussi des relations très vives avec le monde des maisons marchandes. On sait qu’il a longtemps fréquenté le milieu mondain, mais aujourd’hui, il ne serait plus en âge de le faire (du moins le milieu festif). On dit que c'est un ancien membre du Fabula Onis.


Votre Histoire [1000mots]

La renaissance de la Guardia Bank est une sucess-story moderne, emblématique du modèle économique d’Ishtar où Progrès et affaires politico-industrielles sont liés de très près.

• La Guardia Bank brièvement
La Guardia Bank a la particularité d’être, dès son origine, une banque d’investissement.
Son fonctionnement est simple : elle reçoit l’argent qu’on lui confie, puis l’investie dans diverses autres entreprises profitables. Les emprunteurs, remboursent avec un certain taux d’intérêt, permettant à la banque de prospérer et de faire fructifier l’argent des grandes fortunes qui placent leur or dans ses coffres. La boucle est bouclée, reste t-il à parier sur le meilleur placement. Notons au passage, que la banque est comme n’importe quelle banque, connectée au système impérial des lettres de change. Précisons par la même occasion, que les opérations bancaires sont gérées par des centaines de scribes-comptables dirigés par des contremaîtres, eux-mêmes supervisés par un haut conseil d’administration, tous actionnaires du groupe – cf. Post en dessous par plus d'information sur le système d'action en Ishtar – avec à leur tête le Président de la banque, élu parmi et par ces derniers, pour 10 ans (mandat reconductible). Les historiens actuels, disent que les crédos des marchands/financiers dérivent de certains principes républicains, du fait de l’influence qu’ont eu les Solmarites sur les marchands, la population la plus exposée (avec les militaires mais pour d’autres raisons…) au contact des géants du temps d’avant-guerre.

• La Guardia Bank : Histoire
La renommée de la Guardia s’est constituée parallèlement au développement du commerce avec Solmar. La banque proposant des contrats d’assurance sur les voyages au large, tout en injectant des capitaux dans de nombreux projets de partenariats marchands avec la république Solmarite. Après un premier âge d’or, l’entreprise traversa une mauvaise passe longue de plusieurs générations du fait de la guerre, la Banque étant initialement principalement tournée vers le commerce avec Solmar. La Guardia dépérissait, elle restait un Nom parmi les banques du fait de son histoire mais elle était devenue une banque pour petits nobles sans grande fortune. C’est là qu’une deuxième ère commence : celle évidemment de Ciphol. Sa première innovation a été de diversifier ses investissements. Ethiques ou pas, la Banque investit dans des projets avant tout lucratif. La seconde innovation, a été d’aligner le profit de la banque sur les taux d’intérêts des épargnants donc plus la banque génère de bénéfices, plus les épargnants perçoivent de l’argent sur leur dépôt. Par conséquent, cela attire en temps de prospérité, de nombreux nouveaux épargnants. Or une augmentation du nombre d’épargnants, entraîne forcément une hausse de capitaux stockés et donc à investir, gage d’encore plus de profit. La boucle est bouclée, et cette fois-ci de telle sorte que la Banque se développa de façon tentaculaire. Troisième innovation : Le goût du risque : Bannir la vieille habitude de garantir la stabilité financière de la banque (et surtout éviter d’être créancier d’une autre banque) en investissant sur des projets sûrs, mais peu rentables. Désormais la banque investit - et emprunte - partout, notamment dans des projets comme dirait Ciphol –« Tendance » - . L’un des atouts de l’homme, a certainement été d’être de son temps. Il avait ce don, cette capacité à flairer l’air de la vie, des choses… Il avait ce brillo là, qui lui permit de devenir un puissant (cf. compétence charisme). On se souvient du crédit fort fructueux accordé à une équipe de chercheurs d’Exodum, spécialisé dans la greffe de cheveux verts ! Une mode sans précédent s’empara des Nobles, frénésie fort propice pour les affaires du Groupe. Il suffisait ensuite, pour Ciphol, d’enjoliver un coup de poker fructueux, de faire miroiter un eldorado à tous ceux qui le suivraient en épargnant dans les caisses de la Guardia. De l’or, qui amène de l’or. Ciphol avait eut le génie de faire déclencher un cercle vertueux, mais qui n’était pas sans risque d’éclater telle une bulle, au moindre faux pas de la banque. Sa mort risquerait d’ailleurs, de causer pas mal de remous. Les épargnants ne feront peut être pas confiance à son successeur… Or, un retrait massif des capitaux ne pourrait qu’engendrer l’éclatement d’une véritable bulle spéculative contrainte de paralyser toute une partie de l’économie Ishtarienne, ce que les terroristes et autres révolutionnaires n’ignorent pas.

• Ciphol
Ciphol n’était pourtant pas quelqu’un de prédestiné à cette vie. Charmeur et manipulateur depuis l’enfance, il est issu d’une famille de la petite noblesse de Frickwitch. Jeune, il mène une vie d’aristocrate bohême, au grand damne de ces parents, riche en vécu. Pour lui resserrer la vis, on l’envoie étudier dans la capitale. Son charme et son titre de noblesse (si petit soit-il) le font entrer dans le milieu mondain, en parallèle de ses études. De fil en aiguille, et au détour des rencontres, il réussit à entrer comme cadre (poste situé entre le haut conseil et les contremaîtres), dans la Guardia Bank. Deux mariages, deux divorces, trois enfants dont un illégitime, et Ciphol accède au haut conseil d’administration de la banque. Pots de vin, mariages, amitiés superficielles, chance, charisme, talent l’ont aidé à grimper les échelons et à intégrer petit à petit la véritable Noblesse. C’est seulement à 39 ans, que le conseil l’élit Président de la Banque, consécration de son ascension sociale. En 30 ans, il rénove complètement la gestion de la Guardia et lui insuffle une nouvelle vie. Désormais, son existence se retrouve partagée entre le Ciphol mondain, et le Ciphol Président. Mais il n’y a plus de place pour Abraham, définitivement enterré, et laissant place à un homme des plus puissants, fourbe et malsain de son époque. On le définissait aussi comme avant-gardiste voire visionnaire… Bref, un espèce de filou qui a su faire de sa ruse une véritable arme. On le connaît aussi bien pour ses exubérances mondaines, que pour sa perspicacité dans le domaine des affaires. L’ironie malsaine est aussi un des traits qui caractérisent le mieux ce grand esprit cynique. A noter enfin, qu’il est un fumeur compulsif, une des marques de sa folle jeunesse…

Sa vie d’aujourd’hui consiste globalement, à accorder des emprunts - aux Nobles, aux universités voire à l’Empire - , rechercher les dettes impayés, convaincre de nouveaux épargnants, ou flairer l’investissement fructueux,… Le négoce avec les guildes, les communiqués de presse, & les dîners gastronomiques avec le gratin de la capitale, font bien entendu aussi partie de son quotidien. A noter aussi, que tout au long de sa vie, il n'a cessé d'acheter de nouvelles charges nobiliaires et est donc passé ainsi de Baron à Comte. Un énième moyen de manifester sa puissance...




Pouvoirs

• Société :

₳ Charisme [175PI] :
- Partisans [125PI] : La capacité de faire miroiter un eldorado à la basse-cour nobiliaire… Venez donc cotiser dans mes caisses !

₳ Organisation [300PI] :
- Banque (Maison Marchande) [300PI] : Président de la Guardia Bank, cf. histoire.


• Pouvoir de Faction :

- Toujours Riche [automatique avec un titre de noblesse] : Le cadeau de Papa !



Hors-Jeu

+ Comment avez-vous découvert le Forum : Par hasard, de Ishtar V1 à ici, en fouinant.

+ Avez-vous des conseils/des remarques le concernant : Ce forum a l'air tout bonnement génial ^^ .

+ Votre disponibilité (moyenne) : Très variable, selon l'envie!

_________________





Dernière édition par Abraham Ciphol le Ven 4 Jan - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magister Architectura Templi

avatar

• Fiche : The Machine Spirit sings in me...
• Messages : 287
• Points d'Influence : 788
• Age : 27
• Esclave de : Personne
• Protecteur : Aucun en particulier

MessageSujet: Re: Abraham Ciphol   Ven 4 Jan - 0:24

Salutations !

Bienvenue à Toi, cher nouveau membre ^^ J'ai tout lu et relu. Et c'est là une très bonne fiche avec un personnage intéressant et fouillé. Je n'ai pu qu'apprécier de noter toutes les références au contexte (et aux autres personnages) que Tu nous as concoctées ici. Alors...


La Guardia Bank peut être considérée comme Maison Marchande, pas de soucis... Le système d'actionnaires (au sens IRL 2013) n'existe pas vraiment : les Contrats remplacent les actions. Les 10 "actionnaires" de la Guardia (disons que dans le cadre d'une Maison ils sont "parents" même sans liens biologiques) sont en fait détenteurs de divers Contrats les autorisant à mener une activité bancaire étendue. Des Contrats signés par les Empereurs (naissance de la Banque) puis par divers Gouverneurs provinciaux,...

Je pense que, comme ça, on a synchronisé ta vision de la chose avec la nôtre (pas des masses de différences, au final). Je te laisse la possibilité d'éditer la fiche, si Tu veux apporter ces modifications... Mais en attendant, je m'en vais te valider.


Bienvenue parmi nous et encore bravo pour la fiche \o/

Bon jeu !


P.S.
Je suis sûr que Ciphol voudra investir dans le projet d'une machine volante... XD

_________________
I hear the Machine Spirit's voice.

Code:
[color=#9594e3]- J'écris avec cette couleur.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/

Comte

avatar

• Fiche : Escroc financier de haut rang.
• Messages : 16
• Points d'Influence : 120
• Age : 26
• Esclave de : Du temps qui passe...
• Protecteur : L'Or de la Guardia Bank

MessageSujet: Re: Abraham Ciphol   Ven 4 Jan - 2:46

Merci pour la validation express! J'ai enlevé les apartés adressées aux admins et plus ou moins remplacé par ce qu'il fallait!
Super, merci encore!

PS: Oh que oui!!
Néanmoins une précision : Avec le système de contrats, ces derniers autorisent les membres du conseil - et le président - à gérer les activités bancaires de la Guardia, mais du coup ils n'en sont pas propriétaires (contrairement au sens d'une action contemporaine?) ? Voilà, c'était juste un point à éclairer, personnellement ça ne me gène pas qu'il ne le soit pas ^^ tant qu'il prend au passage un gros salaire ♥

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magister Architectura Templi

avatar

• Fiche : The Machine Spirit sings in me...
• Messages : 287
• Points d'Influence : 788
• Age : 27
• Esclave de : Personne
• Protecteur : Aucun en particulier

MessageSujet: Re: Abraham Ciphol   Ven 4 Jan - 2:50

Eh bien... Non. Ils n'en sont pas exactement propriétaires. Mais ils possèdent ce qui fait fonctionner la banque... Donc c'est tout comme. Sauf que la Maison Marchande est un organisme qui n'appartient à personne. Mais ces 10 personnes ont tous ses droits... Donc, au fonds, sans eux, elle ne vaut pas plus qu'une échoppe au marché.


Ben, je range la fiche et je t'invite à aller jouer ^^

_________________
I hear the Machine Spirit's voice.

Code:
[color=#9594e3]- J'écris avec cette couleur.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Abraham Ciphol   

Revenir en haut Aller en bas
 

Abraham Ciphol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Commémoration de la bataille des Plaines d'Abraham
» Religion
» Prise d'otage a Marseille.
» Melothin
» sons of Abraham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium :: 
 :: Fiches des citoyens :: Fiches validées
-