Partagez | 
 

 Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sénateur

avatar

• Fiche : Le Bélier Noir
• Messages : 14
• Points d'Influence : 112
• Age : 25
• Esclave de : Personne.
• Protecteur : Envoyé des Dragomirov.

MessageSujet: Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais   Sam 23 Mar - 5:39



Nom : Borievnin
Prénom : Dmitri
Surnom : Le Bélier Noir
Âge : 47 ans.
Titre : Chevalier et sénateur.
Origine : Province de Dargon, fief des Borievnin.
Orientation sexuelle : Non précisé.
Groupe : Politiciens
Factions : Noble d'Ishtar et géno.



Vous [350mots]

Les origines de Dmitri sont extrêmement faciles à deviner dès le premier regard : Haut de presque deux mètres, il possède la peau blanche et rêche des hommes du nord et les traits propres à sa région. Il est bien bâti et doit peser plus de cent kilos facilement. Cependant, avec l'âge, ses muscles puissants ont commencé à perdre de leur superbe, et il s'est fait ventru. Il est bien loin de l'obésité bien entendu, mais dire qu'il se trouve en surpoids ne serait pas mentir...
Son visage semble presque avoir été taillé dans du marbre. Sous ses gros sourcils se trouvent deux petits yeux noirs enfoncés dans leurs orbites. Son nez, semblable au bec d'un aigle, est cassé en son milieu, ce qui a pour effet de le tordre légèrement vers la droite. Une barbe noire épaisse et une moustache impressionnante habillent le bas de son faciès, quelques poils grisonnants sont visibles ici et là.
Il est aisé de ne voir en lui qu'un être brut, imposant et sévère et il est peu probable que des filous de basse-ville décident de s'en prendre à lui au détour d'une ruelle. Il est généralement vêtu d'une longue chemise de jute sur laquelle repose une cape lourde bordée de fourrure et d'une tête de loup au niveau des épaules, le tout rattaché par une broche aux couleurs de sa famille. Son épée de chevalier, un sabre nordique à la garde d'or, se trouve toujours dans son fourreau, à la ceinture, à côté de son pistolet : une arme secondaire de simple soldat.
Sa jambe gauche a disparu, remplacée par un système géno alliant métaux et technologie. Le travail de construction de la prothèse fut minutieux, et la jambe mécanique est à tout point fort réussie. Néanmoins Borievnin a hérité d'un léger boitillement ainsi que d'un bruit de pas reconnaissable entre tous.

Depuis tout jeune, Dmitri a suivi les traces de son père, Iosef Borievnin, chevalier au service de la famille Dragomirov. Les Borievnin sont connus pour leur ténacité et leur entêtement, idéaux représentés sous la forme d'un bélier sur leurs armoiries familiales.
L'aîné n'échappa donc pas à une éducation militaire rigoureuse et bénéficia également des apprentissages que seuls les nobles peuvent se payer. Pragmatique et loyal, il croit dans les principes de l'Empire et servira les intérêts de la famille Dragomirov jusqu'à la mort.
Traditionaliste endurci, Dmitri ne remettra jamais en cause les préceptes déjà établis de l'Empire d'Ishtar. Cette administration et son système ont prouvé leur efficacité. Quel fou souhaiterait changer cela...?
L'aîné des Borievnin cache également au plus profond de lui une bonté discrète. La vie dans le nord oblige l'entraide et rend la foi en l'Homme, en ses potentielles qualités. Toutefois, il est bien conscient que cela pourrait le perdre, au sein de la noblesse et du sénat d'Ishtar. Aussi enfouit-il ses valeurs nobles et droites bien profondément sous sa rudesse, sa colère et ses manières sauvages.
Son poste de sénateur l'a bien obligé à réétudier l'étiquette avec soin, qu'il choisit de suivre... Le plus souvent. Mais ses collègues ne voient en lui qu'un étranger rustre, quelqu'un n'ayant rien à faire dans le raffinement et le modernisme de la capitale.


Opinions et convictions [200mots]

Dmitri possède une certaine arrogance, de part son statut de noble. Il se considère supérieur au bas-peuple. Il a foi en l'empire et n'a que peu à critiquer de son système féodal. Il possède un avis neutre sur les différents groupes de la société d'Ishtar (même s'il trouve les artistes quelque peu inutiles) et se méfie plus des autres nobles et politiciens que des criminels.
Sa nature de géno ne le pousse pas pour autant à encourager les savants dans la voie du progrès scientifique, il suffirait d'un inventeur pour faire basculer l'empire. La science est au même titre que la religion : à surveiller et à museler au service des intérêts d'Ishtar.
Dans cette période de troubles et d'évolution exponentielle, il est difficile pour son esprit conservateur de fixer son opinion sur tout. Il porte néanmoins la conviction que l'Empereur, par ses bons et mauvais actes, est la clé de l'avenir d'Ishtar.
Dmitri est un homme du nord, cela se voit dans ses yeux, dans son langage et dans son paraître. Mais ce qui ne se devine qu'après de longues conversations avec lui, c'est qu'il est avant tout un patriote. Il ne l'avouera jamais en public, mais la province de Dargon et la famille Dragomirov sont les choses les plus importantes à ses yeux. Zélote pugnace, il haït de tout son cœur les envoyés des Try Orym et des Van Lhäre et défendra sa province aussi bien au sénat qu'au plus fort d'une bataille.
L'aîné Borievnin regrette sa venue à Ishtar depuis le premier jour. La politique n'est pas son terrain favori et son grand pays de glace lui manque. Mais il comprend la nécessité de sa présence, et aucun Borievnin, jamais, ne sera connu comme déserteur.


Votre Histoire [1000mots]

Dmitri naquit quarante-sept ans plus tôt, dans un contexte bien étrange. Le couple Borievnin, alors sans enfant, se devait d'établir une descendance forte, un mâle fier, un nordique digne de leur lignée. Des proches de Iosef et Natia Borievnin murmurèrent à qui voulait l'entendre que la femme était aussi fertile que les plaines gelées. En l'hiver de la même année, les époux se retirèrent dans leur manoir et ne reçurent aucune visite. Seuls les serviteurs allaient et venaient, et l'on cru qu'un malheur s'était abattu sur les Borievnin. Mais aux premières lueurs du soleil de la nouvelle saison, Iosef réapparut pour annoncer la bonne nouvelle : un héritier était en chemin, le bélier de Dargon allait avoir un fils.
Les nobles de rangs égaux ou inférieurs envoyèrent leurs félicitations au couple, mais aucun ne fut autorisé à visiter les Borievnin. De même, personne ne vit Natia durant sa grossesse. Ni le personnel de maison, ni les serviteurs, ni même le médecin de famille. Selon les rumeurs, Natia vécut cet événement dans la réclusion la plus stricte, seule une servante fidèle de la famille, Mila, l'accompagna dans son épreuve. Les deux femmes vivaient ensemble dans une aile du manoir, fermée à tous. Seul Iosef possédait les clefs pour s'y rendre.
Au bout de neuf lourds mois dans le manoir, durant lesquelles le maître de maison se montra extrêmement irritable et tua trois serviteurs, dont un maladroit et deux curieux, Natia sortit de la solitude de son aile, tenant dans ses bras un bébé, Dmitri. Le fief célébra la naissance et le couple se remontra enfin en société. La nouvelle de cette naissance se répandit dans les villages les plus proches et occulta la disparition inexpliquée de la jeune Mila.

L'enfant grandit, éduqué par les meilleurs maîtres que pouvait se payer Iosef. Le père lui-même se chargea de lui enseigner l'équitation, domaine dépassé par la technologie mais ô combien pratique dans les steppes perdues. S'ensuivit un enseignement militaire rigoureux, le jeune Dmitri n'étant pas épargné par les maîtres d'armes de son père. On lui enseigna également l'écriture et la diction, les mathématiques et sciences basiques, l'étiquette et les droits et devoirs de la noblesse. L'esprit et le corps se développèrent ensemble, peu à peu. Et bien que ses manières et son physique étaient ceux d'un Borievnin, et que beaucoup remarquaient la ressemblance entre le père et le fils, des mots se chuchotaient dans l'ombre. Comment se faisait-il que le fils de parents aux cheveux blonds comme le blé des terres du sud, possède la couleur du corbeau en guise de crinière ? Quelques vaillants osèrent faire la remarque en présence de Iosef lui-même. La réponse fut le plus souvent douloureuse, voire mortel, et l'on compris qu'il s'agissait d'un sujet à ne pas aborder, si l'on souhaitait sauvegarder son intégrité physique.

Des détracteurs de la famille se servirent cependant d'une rumeur pour tenter de renverser le pouvoir des Borievnin. Les plus hardis traitèrent le fils de bâtard et manquèrent de s'accaparer la légitimité, soit par la voix du peuple, soit par la force. Pendant les années de sa jeunesse, Dmitri ne connut que les rapports d'escarmouches et autres duels sanglants, où l'on tuait et mourait pour son nom. Iosef implora les faveurs et le soutien des Dragomirov pendant de longues années, la réponse ne vint que tardivement et nécessita le déplacement du chevalier lui-même. Les dirigeants de Dargon publièrent un édit dans la région du fief des Borievnin, déclarant reconnaître en Dmitri les valeurs et l'héritage de sa famille. Aussi soudainement qu'elles avaient commencé, les querelles cessèrent face à la parole de la noble famille et en apparence l'affaire fut oubliée. C'est également à cette époque que Dmitri, via les préceptes de son père, commença à développer une loyauté profonde envers les Dragomirov.

Quelques années passèrent, laissant au fief Borievnin une accalmie heureuse. Et à la sortie d'un nouvel hiver rigoureux des crieurs publiques s'élancèrent dans les rues pour clamer que Natia Borivnin portait encore l'héritage du chevalier dans ses entrailles. La nouvelle fut d'autant plus bonne que le couple ne se cacha pas dans son manoir cette fois-ci, et les nombreux visiteurs purent admirer le ventre fécond de la mère. Neuf mois plus tard, un petit bébé ne tarda pas à dévoiler de magnifiques mèches blondes. Iosef et Natia paraissaient comblés par cet enfant, bien plus qu'avec la naissance de Dmitri, dirons certain. D'ailleurs ce dernier eut un comportement inhabituel durant la croissance de son petit frère. Il gardait autant que possible une réserve et une distance à l'égard de son cadet. Iosef et Natia eux-mêmes le délaissèrent quelque peu pour éduquer le petit Vadil. Mais jamais Dmitri ne confronta sa famille sur les questions qui brûlaient ses lèvres...

A l'aube de ses seize années, Dmitri fut nommé commandeur des forces armées des Borievnin. Son père, vieillissant, lui délaissa les pouvoirs militaires pour se retirer dans la tranquillité de ses appartements, en compagnie de sa femme et du jeune Vadil.
Dévoué à cette nouvelle tâche, le jeune commandeur voyagea alors jusqu'à Fridebourg et renouvela officiellement le serment d'allégeance des Borievnin envers les Dragomirov, rencontrant pour la première fois sa suzeraine.
Dmitri prouva sa loyauté et ses capacités contre de simples bandits et pillards, dans un premier temps. Mais il eut bien vite à se dévouer corps et âme à Dargon, lorsqu'il lui fut demander d'agir dans le dos de l'Empire, contre les deux autres provinces nordiques. Les richesses enfouies sous la glace du Nord étaient et sont toujours nombreuses, et il n'était et n'est pas rare que le sang éclabousse la neige juste dans l'espoir de déplacer les frontières de quelques mètres, alors qu'à la capitale, les ambassadeurs se saluent à grands renforts de compliments et sourires, laissant la dague au fourreau.
Pendant des années, Dmitri guerroya férocement. Acquérant son lot de cicatrices, blessures, victoires et défaites.

Avec la trente-deuxième année de Dmitri, arriva l'épisode connu sous le nom de l'attentat de la grande chasse. Chaque année, dans les terres du nord, Ivan Try Orym organise un événement regroupant les dirigeants des trois provinces nordiques et les vassaux les plus importants : cette grande-chasse se déroule durant une semaine, au cours de laquelle les nobles du nord traquent le gibier et les bêtes les plus dangereuses dans le respect des traditions ancestrales. Il s'agit également pour les politiciens et autres intrigants d'un rendez-vous incontournable pour conclure de nouveaux accords, sceller des alliances et modeler le grand nord de demain.
Pour Dmitri, cet événement ne présentait qu'un intérêt mineur. Il avait été nommé, avec d'autres, à la garde rapprochée de la comtesse Alicia Dragomirov, et bien que sa loyauté l'avait fait accepter sans délai la tâche, il savait fort bien qu'il n'allait rien faire d'autre que de suivre sa suzeraine dans la neige, et écouter quelques noblions parler de l'art de la chasse et de politique.
En milieu de semaine, alors que la comtesse était de sortie, pour honorer le protocole avec les autres dirigeants, Dmitri fut envoyé chercher le baron Yugo Torevitch, proche vassal de Dragomirov, manquant à l'appel.
De retour au camp, sillonnant les tentes dargonaises à la recherche de ce fameux baron, Dmitri le trouva finalement en sombre besogne avec deux acolytes : les trois compères étaient fort occupés à truffer d'explosifs la tente de la comtesse. Comprenant qu'il était témoin de la mise en place d'un attentat, l'aîné Borievnin chargea avec vaillance. Le combat fut de courte durée : un acolyte rapidement mis à terre, dans la surprise des premières secondes. Le deuxième prit la fuite et Torevitch n'offrit qu'une maigre résistance à la fureur de Dmitri.
Quelques minutes après que l'alerte soit lancée, la comtesse revint sur les lieux. Sans attendre, alors que les nobles se réunissaient autour de Borievnin, lui posant une multitude de questions pour tâcher d'en apprendre plus, elle accusa publiquement Try Orym du complot, sortant des preuves avec (trop de) rapidité.
La grande-chasse se termina dans un climat tendu et Dmitri fut rendu héros par la propagande Dargonaise. Mais l'affaire parut suspecte par bien des points, notamment le fait que la comtesse et son entourage semblait au fait de la trahison de Torevitch des semaines avant l'événement, et qu'Alicia revint bien vite au camp de chasse, faisant faire demi-tour à sa monture bien avant que l'alerte ne soit donnée. De plus, le dernier acolyte encore en vie, sur le point d'être capturé, fut sauvagement mis à mort par les hommes des Dragomirov, avant d'avoir put proférer un mot. Certains analystes d'Ishtar supposèrent qu'il s'agissait d'une brillante utilisation du contre-espionnage et de la propagande pour servir les intérêts de Dargon, contre Gells, auprès de l'Empereur.

Le héros fut adoubé chevalier dans une entrevue protocolaire avec les Dragomirov. Son nom sera synonyme de patriotisme dargonien pendant de nombreuses années et l'histoire de sa lutte contre le traître Torevitch déformée pour mieux inspirer les troupes. Mais Dmitri ne profita que bien peu de sa renommée : de retour dans son fief, il sera blessé dans un exercice de tir au mortier. Les circonstances de l'accident demeurent secrètes, les servants de l'appareil pourrissent aujourd'hui encore dans les geôles du manoir. Le médecin familial fera tout son possible pour lui, mais c'est par les Dragomirov que viendra le salut : des ingénieurs et magus de hautes capacités seront envoyés au frais de la comtesse au chevet de Dmitri. La convalescence dura une dizaine d'années. Dmitri demeura caché au sein du manoir bien après le départ des médecins, mages et autres artificiers. La comtesse lui avait rendu sa jambe, perdu dans l'explosion. Il sera incapable de reprendre ses devoirs de commandeur et Vadil, d'abord remplaçant temporaire, fut finalement nommé à sa place.

Il semblait pour tous que Dmitri Borievnin allait finir sa vie dans l'ombre du fief, son moral semblait avoir été sapé avec cet accident. Mais tous furent surpris de voir le chevalier sortir de son ermitage lorsque sa suzeraine le manda. Alicia Dragomirov lui imposa alors la tâche de servir les intérêts de Dargon non par la force, mais par la voix. Elle souhaita le voir prendre la place de sénateur à Ishtar même, et il fut forcé d'accepter sa nouvelle fonction. Le lendemain même, il prit le train en direction d'Ishtar, vers cette capitale et cette empire dont on lui parlait parfois...




Pouvoirs

ʘ Géno [Création 0PI]

Ʊ Greffe [Création 0PI]

Externe [Création 0PI] : le coût varie en fonction du membre souhaité. Il s'agit là d'un effet de mode. Petites cornes ou ajout d'une paire d'ailes, si vous y mettez le prix, vous allez pouvoir vous rapprocher des animaux ou rendre votre corps plus performant. Beaucoup de nobles choisissent ce genre d'altérations pour se distinguer, certains messagers volent dans les airs et les artisans trouvent un certain intérêt à disposer de quatre bras... Avec tous les inconvénients pratiques que cela entraîne.

Description : La jambe gauche de Dmitri est une prothèse fait d'un alliage de divers métaux résistants. Des artificiers et ingénieurs ont travaillé avec grands soins pour lui fournir une nouvelle jambe mécanique, fonctionnant grâce à des pistons sous pression émettant de petits sifflements d'airs courts lorsqu'il se déplace. L'habillage de la prothèse est sobre, les mécaniques sont masqués derrière des panneaux résistants semblable à une armure, et la jambe est le plus souvent caché sous le pantalon, Dmitri faisant de son mieux pour ne pas la révéler outre mesure.
C'est donc au bruit et à la démarche légèrement boiteuse qu'un observateur lambda pourra se rendre compte du travail.
Le travail de greffe a été fait avec sérieux et expertise : seul une dizaine de petites cicatrices marquent les endroits où la peau rejoint l'acier, presque à mi-cuisse.



ʘ Physique [Création 0PI]

♦ Vétéran [Création 0PI]

Conviction [Création 0PI] : blasé des champs de bataille, des escarmouches dans les ruelles et des affrontements plus ou moins ouverts ? Peu importe, votre fidélité à la cause ne fait aucun doute et cela vous rend plus fiable, plus difficile à manipuler, même par des moyens magiques.

Description : Les Borievnin ont toujours été de loyaux vassaux de l'Empire et de leurs suzerains. Dmitri n'échappe pas à la règle. Premier défenseur des Dragomirov à la capitale, il mettra tout en oeuvre pour honorer son serment envers eux. Et il sera bien difficile de le faire changer d'avis, ou de le corrompre.
Dmitri est un loyal de l'Empire, mais son zêle concernant les dirigeants de Dargon pousse à demander quel camp il choisirait s'il en avait l'obligation...



Pouvoir de faction

Noblesse [Création 0PI]

Toujours riche [Automatique] : Un noble ishtarien est rarement quelqu'un de pauvre. Même sans le pouvoir de société "Richesse", ils seront au-dessus de la moyenne et auront les moyens pour bien vivre leurs vies. Et seul le Tribunal de la Capitale, un Gouverneur ou le Sénat sont à même de les juger. Sinon, leur immunité est quasi-totale. Dans les faits, les Walhgren et leurs représentants maintiennent la justice à un niveau raisonnable.

Description : Dmitri Borievnin possède le titre de chevalier dargonais et sénateur à Ishtar




Hors-Jeu

+ Comment avez-vous découvert le Forum :

Je cherchais un forum RP pour occuper mes semaines et une amie s'y connaissant m'a donné le lien du premier forum Ishtar et de celui-ci. J'ai feuilleté les deux et mon choix s'est porté sur ce dernier. Pour plus de fun, ma camarade ne m'a pas révélé son identité sur ce forum... Donc bon, je pourrais pas dire si c'est du gratin ou pas en fait...

+ Avez-vous des conseils/des remarques le concernant :

Bah euh... C'est classe. ça semble assez complet et ça sent bon. Je m'excuse auprès du type qui a pondu le code de mise en page de la candidature si je la fous en l'air : je fais parti de ces crétins incapables de comprendre les bases de la mise en page internet. Désolé vieux !

+ Votre disponibilité (moyenne) :

Je pense pouvoir faire un ou deux posts par semaine, en moyenne. Après, cela dépendra de mes disponibilités qui sont assez aléatoires ces derniers temps. Mais je passerais assez régulièrement pour ne pas faire attendre mes partenaires de jeu et je préviendrais bien évidemment de mes absences.


Dernière édition par Dmitri Borievnin le Sam 23 Mar - 10:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magister Architectura Templi

avatar

• Fiche : The Machine Spirit sings in me...
• Messages : 287
• Points d'Influence : 788
• Age : 27
• Esclave de : Personne
• Protecteur : Aucun en particulier

MessageSujet: Re: Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais   Sam 23 Mar - 9:36

Hey !

Salut à Toi et bienvenue !

En voilà une belle fiche. J'ai beaucoup apprécié sa lecture et les petites choses que je m'apprête à relever ne sont que des détails.

1) L'avatar et la vignette ne sont pas à la bonne taille. Pour l'avatar, Tu devrais héberger ton avatar et copier/coller l'adresse de l'image dans la case "Lier l'Avatar à partir d'un autre site".

2) Je voudrais que ton pouvoir de géno soit résumé dans la section "pouvoirs". Comme ça quiconque viendra parcourir ta fiche saura directement de quelle nature est ta greffe.


Une fois que cela sera fait, Tu peux répondre à ce sujet pour nous le signaler. Tu seras validé, tout le reste de ta fiche est nickel !

Bonne soirée,

Al'

_________________
I hear the Machine Spirit's voice.

Code:
[color=#9594e3]- J'écris avec cette couleur.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/

Sénateur

avatar

• Fiche : Le Bélier Noir
• Messages : 14
• Points d'Influence : 112
• Age : 25
• Esclave de : Personne.
• Protecteur : Envoyé des Dragomirov.

MessageSujet: Re: Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais   Sam 23 Mar - 10:59

Salut salut !

Merci pour le signalement concernant l'avatar, j'avais pas fait gaffe (et j'ai pas du tout galéré comme un bon vieux débutant des internets pour corriger ça) mais là normalement c'est bon.

J'ai donc rajouté la description sommaire (avec les éléments importants en gras) de la jambe de Dmitri.

Est-ce donc mieux ainsi ? Un grand merci pour l'appréciation, si je puis raconter ma vie juste un instant je n'étais pas sûr pour la mise en forme de l'histoire. Au départ j'étais parti pour une narration sobre comme celle-ci, entrecoupée de passage "mis en scène" avec le point de vue de Dmitri, ses pensées, etc... Mais je me suis dit que ça prendrait trop de place alors j'ai fait ce texte que je trouve bien mais sans saveur.

Enfin bref. Merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magister Architectura Templi

avatar

• Fiche : The Machine Spirit sings in me...
• Messages : 287
• Points d'Influence : 788
• Age : 27
• Esclave de : Personne
• Protecteur : Aucun en particulier

MessageSujet: Re: Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais   Sam 23 Mar - 11:02

Une fiche concise, mais complète sera toujours appréciée par ici Smile Donc la tienne est très bien de ce point de vue.

N'hésites pas à t'ouvrir un carnet personnel ou à y aller dans les RPs pour t'étendre sur les pensées de Dmitri. La fiche est validée.

Bon jeu et bienvenue parmi nous !

_________________
I hear the Machine Spirit's voice.

Code:
[color=#9594e3]- J'écris avec cette couleur.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/

Sénateur

avatar

• Fiche : Le Bélier Noir
• Messages : 14
• Points d'Influence : 112
• Age : 25
• Esclave de : Personne.
• Protecteur : Envoyé des Dragomirov.

MessageSujet: Re: Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais   Sam 23 Mar - 11:13

Et bah... Tu parles d'un service rapide et efficace...

Merci à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dmitri Borievnin - Sénateur dargonais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AMB - Améliorer Hygiénateur de Sol ?
» Sénateurs Nains
» Sénat : Elections pour devenir Magistrat
» [Baronnie] Azay sur Cher
» [TWR2 - Guide/Recherche/Batailles] Les mécaniques du jeu et les comportements de l'IA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium :: 
 :: Fiches des citoyens :: Fiches validées
-