Partagez | 
 

 Anaya Petrak - Une Lao au féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Anaya Petrak - Une Lao au féminin   Dim 2 Déc - 7:11



Nom : Petrak (ou encore De Lao, nom de jeune fille de sa mère et nom que les deux peuvent toujours utiliser).
Prénom : Anaya
Surnom : Feu Follet par sa mère
Âge :17 ans
Titre : Vicomtesse - titre de son père.
Origine : Dargon
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle (pourquoi préciser entre humains ? :O)
Groupe :Noblesse
Factions :Architectura Templi



Vous

Anaya est une jeune fille d'à peine 17 ans par conséquent, elle a un physique d'adolescente encore - quoiqu'à la fin de son processus -. Pour le moment, nous pouvons noter sa chevelure rousse où s'est égarée bijoux, paillettes et autres accessoires de mode ou même un crayon ! Pour ce dernier détail, elle est un peu rêveuse par conséquent, cela lui arrive de laisser ce crayon derrière ses oreilles et se trimballer avec toute une journée sans s'en rendre compte (voir même le chercher plusieurs heures!).

A ses côtés, on risque de s'ennuyer rarement. La raison est bien simple : la demoiselle ne tient JAMAIS en place. Elle a un besoin impératif de bouger, de faire quelque chose, de parler, de défendre ses idées ou causes ou encore se porter utile à des projets qui ont de l'avenir à son sens. Rester sur les acquis n'est pas dans sa nature, au contraire, elle préfère avancer et aller plus loin. Otant dire qu'elle a acquis des connaissances générales dans beaucoup de domaines et s'est assez spécialisé dans le domaine des arts du spectacle ... On dirait qu'elle va conquérir le Livre familiale avec.

Ainsi donc, il est rare de voir ses beaux yeux bleus éteintes et tristes ... ils pétillent sans cesse et n'arrêtent pas d'examiner chaque détail d'une scène. Même ses mains dont les ongles sont bien manucurés, ne peuvent rester en place sans écrire un petit truc ou apporter une connaissance supplémentaire à son carnet personnel.

Bon, bien entendu, elle n'a pas que des qualités bling bling, elle a aussi ses gros défauts. Devrions-nous dire la gourmandise ? Mais non voyons, elle se nourrit comme une adolescente de 17 ans. La luxure ? Elle n'a encore rien expérimenté et pour le moment personne ne s'y est penchée, donc affaire close. L'avarice ? Alors là, pas du tout ! Elle donne beaucoup trop même au point de finir sans le sous et réellement mendier pour rentrer chez elle. Une fois, elle l'avait réellement fait après un don bien trop généreux à un mendiant. ... La Jalousie ? Alors là oui, elle l'est. Elle est toujours énervée qu'on puisse faire mieux et par conséquent, elle tente toujours de surpasser cette personne. Aux dernières nouvelles, pour une raison inconnue, elle a pour idée de surpasser Lao et faire en sorte que dans les années à venir, tout le monde intellectuel ne parle que d'elle et jette au placard ce philosophe dépassé.

Voilà son plus gros défaut : une trop grande ambition. Cette même ambition la rend aveugle et bien têtue. Elle ignore ce qu'on lui dit et n'avance que comme elle le désire. D'ailleurs sa dernière décision va provoquer une crise sans nom avec ses parents...


Ainsi, vêtue élégamment, elle tente en journée de trouver un moyen de surpasser Lao et attend avec une peur à peine dissimulée l'arrivée de ses parents dans la capitale. Ceci vous sera expliqué par la suite.


Opinions et convictions

C'est une jeune fille aux idées bien trop idéalistes ! Elle défend ardemment la cause Geno et ne comprend en rien les actes de ces terroristes ! Pour elle, un tel débat, un tel problème ne devrait pas exister ! Anaya croit en la Liberté et en l'Egalité et par conséquent en la Justice. Ainsi, attaquer des êtres pour leur différence est une stupidité sans nom à ses yeux ... Au contraire, ne faudrait-il pas cultiver cette différence pour un monde meilleur ? Ce racisme revient presque à l'époque où l'Empire tuait ses scientifiques juste pour leur idée ... Maintenant on tue juste pour des couleurs de cheveux différentes ? Pour plaider cette cause, elle serait capable de se teindre les cheveux en rose fushia voire même se greffer mais bon ... Pour le moment, elle avait déjà fait assez de bêtises. Vaut mieux attendre les foudres des parents pour la dernière bêtise avant d'en enchainer un autre.

Autrement que pensait-elle de l'esclavage ? Une ignominie ! A Abolir ! D'ailleurs elle ne comprenait pas comment des gens acceptaient de devenir esclave , abandonner leur liberté ? Okay, ils sont esclaves parce qu'ils ont faim et qu'ils veulent survivre mais alors qu'on arrête la maltraitance ou les abus sur ces pauvres êtres. Ils étaient là pour trouver un refuge à la base et non un autre enfer !

Que pensait de la politique ? C'est par là qu'il faut commencer pour changer ce monde dont certains points étaient un peu illogiques pour elle et vaut mieux profiter de son petit titre - inutile par moment certes - pour se lier aux autres, participer à des discussions d'intellectuels et changer les choses. L'inquisition ? Ils sont effrayants ces gars-là ... très sincèrement effrayant. Brrr ! Quant à la garde, à priori elle ne fait rien pour s'attirer de telle foudre donc ca passe ! Les intellectuels, et bien c'est son groupe d'appartenance et elle les adore - mais certains, elle les jetterait bien du haut d'un immeuble ... -.

Le monde est trop vaste pour donner une opinion spécifique pour chacun mais à noter, la liberté et l'égalité entre individu guident ses pas.


Votre Histoire [1000mots]

Le titre "De Lao".
Au départ, ce nom de famille n'existait pas vraiment. Lao avait eu des enfants avec une femme qu'il avait beaucoup aimé, Harouna Sunleth - et qui l'avait soutenu après sa capture et son supplice en prison - et c'était une petite famille heureuse. Malheureusement, en ces temps-là, il y avait un petit soucis, voire un gros soucis majeur ! Lao n'avait pas de nom de famille et ne connaissait pas ses parents par conséquent, qu'allait-il donner en nom à ses enfants ? Le couple opta pour une solution simple : le nom de jeune fille de l'épouse soit la famille Sunleth. Officiellement c'était donc ce nom-là mais tout le monde appelait plus les enfants par "Ah ! Ce gosse-là ? C'est Len, le fils de Lao là !"... et au fur et à mesure des années, les fils, les petits fils, les filles, les petites fills, on les désignait toujours par "X De Lao" et c'est resté dans les mémoires. On ne parlait plus que de la famille De Lao et ce nom - simplet certes- s'était perpétué des siècles et des siècles ... ET de nos jours, on décernait ce titre "De Lao" à l'élève le plus prometteur de l'Université.

Il y avait une particularité à la famille de Lao qu'il est important de noter. En raison de son apport dans beaucoup de domaines et autres, Lao reçut une belle somme et vit une vie plus ou moins aisé. A cette époque, il ne détenait encore aucun titre mais seulement des richesses, une terre, une Université et surtout, quatre enfants. Pour améliorer leur maitrise de la terre, il créa un jeu. Le but était de se montrer extrêmement créatif et alors, il donnera un secret - une maitrise, une astuce - au petit génie. Au départ c'était un jeu (et surtout un moyen pour améliorer leur art et pouvoir se défendre dans un Empire en pleine mutation) et les enfants s'aidèrent mutuellement pour gagner chacun un prix et un secret ... A la fin, au fil des années, celui qui amassa le plus de secret et le plus de sagesse récupéra les rênes de la famille. De nos jours, là où il avait consigné quelques astuces supplémentaires et non révélé à l'Université finit tout de même par tomber entre les mains des magisters. Le Livre est à la réserve et dorénavant, le savoir de Lao est disséminé un peu partout ...

Cette course à la créativité créa des grands héros de guerres au sein des étudiants comme de véritables catastrophes de l'humanité. Ainsi, un coup la personne qui portait ce titre recevait les honneurs, un coup elle recevait les critiques de la noblesse et du peuple.

LE but est donc d'être le plus créatif, le plus "aimé" et surtout le plus "génial" et ainsi récupérer le Titre de Lao.


Autrement, à l'heure actuelle, concentrons-nous sur le petit monde d'Anaya ...


Sa mère ne fut pas la gagnante de sa génération à l'Université, ce fut son frère qui gagna ce titre-là. Malgré tout, elle reste une femme aussi vive que sa fille et elle tourne en bourrique son mari -un petit noble dans le domaine de Dargon, exploitant un commerce maritime - avec ses incessants voyages à l'autre bout du globe! Malheureusement, avec sa grossesse, elle dû se calmer et resta cloitrer plusieurs mois au lit et une fois l'enfant au monde, elle devait encore rester et s'occuper de la petite. Quand Anaya a atteint ses cinq ans, les voyages commencèrent de plus belles et elle rencontra cousins, cousines avec qui s'entrainer à la maitrise de la terre ou encore bablater des heures sur la mode ou la musique.

Sa fascination et sa volonté de dépasser Lao commença durant ses voyages-là. Elle entendait toujours Lao par ci, Lao par là et si ce n'était pas lui, c'était l'ancêtre qui gagna un titre de noblesse - mineur faut l'avouer- et si ce n'était pas ca, c'était le dernier défi pour récupérer ce fichu titre pour les maitres de la terre. Même ses cousins commençaient à s'y mettre. Ce grand intérêt la rendait folle ! La jalousie fut son tout premier sentiment pour cet ancêtre là et promesse d'enfance, elle jura de le dépasser un jour.

Depuis, elle enchaine les ... catastrophes. Elle tente une maitrise de la terre complexe et la seule chose qu'elle réussit fut d'effondrer un très petit morceau de terrain sur la tuyauterie principale d'un village. Les habitants restèrent sans eaux pendant plusieurs jours et n'hésitèrent pas à gronder la petite à chaque mouvement. On se força donc à lui apprendre la magie de la terre plus en profondeur.

Elle ruina sa famille en cours de violon et enchainait faux mouvements sur faux mouvements jusqu'à enfin maitriser ses doigts et son archets et arrêter de casser les cordes. Maintenant, c'était presque une virtuose et chaque jour elle joue encore et encore pour se perfectionner et suivre ainsi les pas de l'ancêtre, de cette grande figure que son Université admirait.

Elle s'entêta à lire des œuvres philosophiques et rendit chèvres de professeurs entiers avec son babillage inutile ! Autant dire qu'ils sautèrent littéralement de joie quand elle apprit à lire sans peine et à comprendre. Elle avait quatorze ans.

Elle n'arrêtait pas de participer à toute sorte de manifestation pour la liberté et l'égalité, violente ou pas ... et plusieurs fois ses parents ont dû la récupérer dans une caserne avec d'autres délinquants. Elle s'était trop mêlée et n'avait pas vu qu'elle avait atterri entre des extrémistes. Elle s'est pas mal modérée après sa dernière manifestation et les choisit soigneusement dorénavant.

Elle voulu une greffe à une époque pour montrer qu'elle supportait les génos. Ses parents ignorèrent et elle fonça dans la cuisine, s'empara d'un couteau et s'apprêta à se couper un doigt ou un bras pour avoir ce qu'elle voulait. Sa mère intervint aux derniers moments ! Elle la gifla TRES Violemment. Son père lui mit une fessée, devant tout un public. Elle avait quinze ans, autant dire qu'elle avait eu la honte de sa vie.

Sa dernière crise d'adolescence ? Une fugue chez son oncle, dans la capitale, pour être en contact avec l'Université - elle s'y était rendue par le passé pour de courtes périodes - et être vraiment ACTIVE comme y passer plus de temps et perfectionner définitivement son art, sa maitrise et atteindre son but. Ses parents ne voulaient, la considérant trop immature encore pour atterrir dans cette cour et cette ville dangereuse ou participer à une course si harassante intellectuellement. Pour le moment, l'oncle promet de garder le silence en échange qu'elle lui donne un détail de son quotidien. Une trop grande bêtise, et il la renvoi chez papa et maman.

Le père dans toute cette histoire ? Il n'est pas aussi fou et créatif que sa femme, au contraire, c'est un homme un tantinet rigide et sévère mais, mais, il semble que l'amour qu'il porte à sa famille a adouci certains aspects de son caractère d'homme du Nord. Il surveille de très près les actes de sa fille avec le partenariat de certaines connaissances de la capitale ainsi que certaines connaissances de sa femme dans cette ville ...

Ainsi, on peut deviner que l'oncle a trahi sa promesse et a prévenu la famille mais chuut, elle n'en sait rien et vaut mieux comme ca. Au moins, elle restera sur place et fera ses bêtises avec des membres de la famille tout autour. Mais, encore une fois, elle échappe du bout des doigts et s'est donnée corps et âme à l'université ... Irrécupérable la petite décidément.

Que les jeux commencent ...




Pouvoirs



ʘ Intellectuel
Ӽ Art
- Musique

ʘ Magie
Ʌ Terre
- Sens tellurique

Universitaire



Hors-Jeu

+ Comment avez-vous découvert le Forum : On m'y a trainé pour enchainer mon âme à nouveau :O

+ Avez-vous des conseils/des remarques le concernant : Hum ... Heureusement je connais plus ou moins l'ancienne version parce que sinon, y a beaucoup à lire et à assimiler - et je dois encore relire certains points pour maitriser Ishtar + 500 ans >< !

+ Votre disponibilité (moyenne) :Je suis en plein partiel là et de recherche de stage ... donc franchement, tout dépend des périodes :O.

Revenir en haut Aller en bas

Frère de l'Ordre

avatar

• Fiche : Pour l'Ordre !
• Messages : 213
• Points d'Influence : 615
• Age : 27
• Protecteur : Laurenz Walhgren, en particulier... <3

MessageSujet: Re: Anaya Petrak - Une Lao au féminin   Dim 2 Déc - 9:57

Eh bien, tout a été dit/négocié/décidé sur ooVoo o/

Architectura Templi se réjouit déjà de ton adhésion o/


Bon jeu, c'est un plaisir d'accueillir la joueuse de Lao, encore, parmi nous \o/


Fiche validée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasteblague.tumblr.com/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Anaya Petrak - Une Lao au féminin   Dim 2 Déc - 9:57


Merciii =D !

* Saute sur les recherches partenaire Rp !*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Anaya Petrak - Une Lao au féminin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anaya Petrak - Une Lao au féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» metre en soutien-gorge l'avatar féminin!
» Perso' Féminin au lieu d'être Masculin ?
» Joueur féminin ?
» Aìden - Paladin Vindicte
» [Trad de WoW RPG] le peuple Gnome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium :: 
 :: Fiches des citoyens :: Fiches validées
-