Partagez | 
 

 Deshi Bats-les-pattes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Criminel

avatar

• Fiche : Fire in the Hölle
• Messages : 88
• Points d'Influence : 259
• Age : 28
• Esclave de : Son impulsivité
• Protecteur : Ses potes

MessageSujet: Deshi Bats-les-pattes !   Ven 21 Déc - 10:26

Une agréable musique se faisait entendre dans la rue. Un petit groupe s'était installé à l'écart des étals marchands et jouait sans discontinuer. Ils devaient être originaire de Frickwitch, se dit Marken en s'arrêtant un moment pour les écouter. La musique était entraînante et il se mit rapidement à battre la mesure en silence avec son pied. Comme souvent quand il avait quelque chose à faire, le chef de la Ligue s'était vêtu de manière simple. Un pantalon brun en tissu, ses éternelles (et éraflées) bottes en cuir et une veste noire à capuche (capuche qu'il ne portait pas) taillée dans la même matière. Son nagamaki, l'arme fétiche qui l'accompagnait partout, était sagement rangée dans son dos de manière à ne pas trop dépasser avec son manche ou sa lame. Ce n'était pas la manière la plus ergonomique de porter une telle arme, traditionnellement réservée aux combattants montés des temps anciens, mais ainsi ça n'attirait pas l'attention. Enfin pas plus que de raison. Ce qui attirait les regards sur lui, c'était son sempiternel cache œil. Il aurait été plus simple de ne pas la porter mais non seulement la couleur blanche de son iris droit aurait équivalu à un panneau « HEY REGARDEZ COMME JE SUIS BIZARRE » au dessus de sa tête, mais en plus la lumière du soleil en fin d'après midi lui aurait brûlé sa rétine modifiée. Mauvais plan, en somme.
Trifouillant dans ses poches, Marken sorti un vieux boîtier en bois dont la laque commençait à s'écailler. Il balaya de la main les quelques morceaux de vernis détachés et ouvrit la boite pour en sortir un petit cigarillo Al-haïrien. Il huma le tube de feuilles séchée puis en mit une extrémité en bouche, rangeant la boite et cherchant autre chose dans ses poches. Il en sortit un petit tube en cuivre doté d'une petite roulette grisâtre à l'une de ses extrémités et d'une fine lanière de cuir. Faisant coulisser le tube vers la roulette, il révéla une petit mèche en corde brune. Actionnant la roulette, il enflamma la mèche et alluma son cigarillo. Il tira dessus, savourant les bouffées de fumée qui envahissait son palais, puis se remit en route non sans jeter une pièce d'argent aux musiciens qui terminaient leur morceaux. C'était pas tout d'écouter de la musique, mais il avait du boulot lui aussi !

Quelques heures plus tôt, la Ligue de la Tangente avait fait une réunion n'incluant que quelques membres : Marken lui-même, son bras droit et cinq autres personnes.
Comme toujours, la réunion s'était tenue dans le noir le plus complet. Il y avait été question de renflouer les caisses, de trouver quelques nouveaux membres et de chercher quelques contrats. Pas de quoi rameuter tout le monde, en bref.
Il fallait bien admettre que les jours fastes étaient derrières eux. Si les clients ne se faisaient pas rares, la concurrence commençait à se faire clairement sentir. Par exemple l'organisation du dénommé Éros. Encore que, c'était un mauvais exemple étant donné que ses activités n'entraient pas trop en compétition avec celles de la Ligue. Du moins pour l'instant.
Histoire de se faire du fric rapidement, un plan simple mais efficace avait été choisi. Les sept membres présents allaient cambrioler chacun un petit magasin plus ou moins simultanément avant de filer déposer leurs butins respectifs dans le Trou à rats. Rien de plus simple quoi.

Marken souffla la fumée qu'il venait d'inhaler et se remit en marche. Il y avait bien dix minutes de marches entre là où il se trouvait et le magasin qu'il pensait cambrioler, juste le temps pour lui de terminer son cigarillo. Il flâna dans les rues marchandes, jetant des regards désintéressés aux marchandises exposée. Il y avait vraiment de tout dans la capitale, autant en denrées qu'en population. Plus cosmopolite que ça tu meurs, songea-t-il en crachant une énième bouffée.
Il termina son « clou de cercueil » (de l'argot pour les clopes) et le jeta dans la rue et accéléra le pas. Le Magasin qu'il avait décidé de cambrioler était une modeste horlogerie. Il était peu probable que le tenancier ait un quelconque lien avec une organisation criminelle et quand bien même ça ne ferait pas de mal d'emmerder un peu les concurrents.

Marchant d'un bon pas, il arriva enfin devant sa cible. Son plan ne comportait, théoriquement, aucune faille. Il rabattit sa capuche sur sa tête, masquant ainsi la couleur de ses cheveux et entra.


-Bonjour ! Je souhaiterais faire nettoyer une montre, c'est possible ?

-Mais bien sûr mon bon monsieur !

Marken lui tendit une montre à gousset poussiéreuse et attendit patiemment que l'horloger, un petit vieux qui avait d'épaisse lunettes vissées sur les yeux (au sens propre comme au figuré) revienne. Ce dernier lui tendit sa montre, brillante et intégralement nettoyée. Marken se fendit d'un sourire.

-Combien vous-dois-je ?

-15 pièces d'argent.

C'est là que le plan se mit en route. Marken tendit une pièce d'or à l'horlogier et attendit que ce dernier ouvre son tiroir-caisse pour passer à l'action.
Il dégaina son nagamaki et frappa avec le pommeau en visant la tempe du petit vieux. Si ce dernier avait vu le coup venir, il ne put rien faire pour l'éviter ou le parer. Restait donc à espérer qu'il ne se souvienne pas trop du visage borgne de son agresseur.
Marken ne regarda même pas sa victime tomber, rengaina son arme et vida le plus vite possible le tiroir-caisse en transférant la monnaie dans une bourse en cuir qu'il passa ensuite à sa ceinture. Sans un regard derrière lui, il fila en marchant le plus vite possible sans, selon lui, paraître suspect.

_________________
Thème de Marken
Deshi Basara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inquisiteur

avatar

• Fiche : Le Danseur Belliqueux
• Messages : 82
• Points d'Influence : 180
• Age : 23
• Esclave de : HÉÉÉ MON FWÈWE ! TI DIS ÇA PAWCE QUÉ JÉ SUIS NOIW ? *TCHIIIP*
• Protecteur : L'Ombre, Nigga !

MessageSujet: Re: Deshi Bats-les-pattes !   Ven 21 Déc - 11:54